publicité

Les jeunes réunionnais victimes de la malbouffe et des mauvaises habitudes

A la Réunion, 14% des enfants de 5-6 ans ne prennent jamais de petit déjeuner. Entre 20 et 29 % boivent des boissons sucrées tous les jours. 5 % passent plus de 3 heures par jour devant la TV ou les jeux vidéo. L’Observatoire Régional dresse un constat inquiétant dans un document de synthèse.

  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le document de synthèse de l'ORS (Lire ici en intégralité) revient sur les principaux constats dressés ces dernières années en matière de nutrition et d'hygiène de vie. Les différentes études menées sur les adultes et les enfants réunionnais vont toutes dans le même sens : pas assez de sport, trop de gras, trop de sucre, trop de grignotage, etc...

Chez les adultes, l'ORS rappelle: "Le comportement alimentaire des personnes interrogées se caractérise par une absence de fractionnement des repas, favorisant la pratique courante du grignotage. Sans grande surprise, on constate que deux grandes tendances alimentaires coexistent encore : cuisine traditionnelle et cuisine moderne. Les apports journaliers sont excessifs en lipides surtout saturés, en protides, protéines animales surtout, et en sucres simples.
L’alimentation est aussi le reflet de risques de carences en nutriments : en fer, en magnésium, en calcium, en vitamines C, B6, B2 et également en fibres. Ces déficiences peuvent être les conséquences directes de la faible consommation en fruits, légumes et autres produits laitiers."

Les enfants aussi...

Chez les enfants de Maternelle "moins d’un enfant sur 2 mange des fruits tous les jours. La proportion locale est encore plus faible pour la consommation quotidienne de légumes : 30% à La Réunion contre 50% en métropole. Par ailleurs, la proportion d’enfants réunionnais buvant des boissons sucrées tous les jours est estimée entre 20 et 29%."

"Chez les enfants de 6ème (...) 26,5% sont en surcharge pondérale (surpoids + obésité). Et 8% des élèves de cette tranche d’âge se trouvent en situation d’obésité."
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play