Grand Raid: les préparatifs du ravitaillement

archives d'outre-mer
Ravitaillement
L'hélicoptère vient chercher les "big bags" dans la Rivière des Galets ©Réunion1ère
Le grand départ, c'est pour ce soir ! Les "Fous" s'élanceront pour la grande aventure Grand Raid ce jeudi 17 octobre à 23 heures. Tout le monde s'affaire aux derniers préparatifs, parmi lesquels le ravitaillement qu'il ne faut surtout pas négliger.
Ça y est, c'est le Jour-J. Tous les Réunionnais n'ont qu'un mot, ou plutôt deux, à la bouche : " Grand Raid ". Côté organisation, on se bouscule pour que tout soit au point au moment du top départ. Les coureurs auront besoin de se sustenter, mais aussi de soigner les petits bobos engendrés par la course. Le ravitaillement sera donc un point clé ! 

Des dizaines de "big bags" pour Mafate et Cilaos

Il aura fallu deux semi-remorques pour transporter les gros sacs remplis de divers produits. En plus de l'alimentation et des trousses de pharmacie, on peut aussi citer des tables ou encore des groupes électrogènes. Mais comment transporter tout ce matériel de La Rivière des Galets jusqu'aux points de ravitaillement ? Les hélicoptères effectuent des rotations toute la journée ce jeudi 17 octobre, afin d'approvisionner Mafate et Cilaos.
Des bénévoles sont aussi mis à contribution. Des 4X4 les amènent au pied du Cirque de Mafate où ils continueront leur chemin par les sentiers. L'ambiance est plutôt bon enfant : "C'est comme une grande famille. On retrouve des amis, des anciens".

"Il y a toujours des complications"

Ambiance moins détendue à l'entrepôt au Port, où les chefs de poste récupèrent leur colis qui sera acheminé par la route. Les responsables du site, Jean-Marie et Alain, doivent faire face aux aléas de l'urgence. "Je ne dirais même pas qu'il y a un grain de sable, des fois c'est un camion de sable qui tombe dans l'engrenage."  Problèmes de livraison ou retards en tout genre ne font qu'augmenter la pression à quelques heures de l'événement.

 

A ne pas oublier : la pharmacie !

L'accent est bien sûr mis sur la sécurité. Les pharmaciens préparent les dernières trousses de secours, ampoules, etc. Tout est mis en oeuvre pour pallier aux éventuelles blessures ou malaises. Ce matériel médical est transporté par hélicoptère aux postes de secours de Mafate. Le cirque sera parcouru sur plus de 30 kilomètres, tout doit donc est prévu pour soigner les concurrents, si besoin.
A quelques heures du départ, on prépare le ravitaillement pour la course

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live