réunion
info locale

Lutte contre le racisme: une centaine de personnes répond à l'appel de la Ligue des Droits de l'Homme

société
Manif LDH
©Photo HC Elma
Suite aux attaques racistes contre la ministre de la justice Christiane Taubira, la Ligue des Droits de l’Homme avait appelé à un rassemblement cet après-midi à Champ-Fleuri.
Une petite centaine de personnes a répondu à l'appel. Elles se sont retrouvées sur le parvis des droits de l'Homme pour dénoncer le racisme qui sévit actuellement en France selon la LDH. Voici le communiqué que la Ligue avait publié cette semaine:

"Un climat nauséabond s’installe dans notre pays.
La garde des Sceaux, ministre de la Justice, Christiane TAUBIRA, a subi ces dernières semaines des attaques racistes venues de temps obscurs que l’on croyait révolus. Les déclarations racistes d’une candidate du Front national, les invectives d’enfants, téléguidés par leurs parents, traitant la ministre de la Justice de « guenon », sont une souillure pour la République.
Ces propos attaquent frontalement des millions d’êtres humains originaires d’Afrique, des Caraïbes, des Amériques, de l’Océan indien, citoyens français ou non, et dont les aïeux ont été jadis martyrisés du fait de leur couleur de peau. Ils constituent une atteinte violente contre toutes et tous, car ils visent au cœur le pacte républicain.  
Nous condamnons solennellement cette dérive raciste, de même que les actes et propos qui en ont permis la maturation. Nous n’admettons pas que des millions de personnes soient déniées dans leur humanité et leur citoyenneté, que ce soit en raison de leurs origines, de leur situation sociale, de leur culture, de leur religion...
Nous ne supportons pas que des boucs émissaires soient désignés comme les responsables de nos maux et comme des menaces sur notre avenir"
Publicité