réunion
info locale

Saint-Benoît : 300 personnes marchent en blanche en mémoire de Loïc Louise

faits divers
Environ 300 personnes ont marché de la marine de Saint-Benoît jusqu’au centre-ville. Ils ont voulu rendre hommage à Loïc Louise, décédé le 3 novembre dernier après avoir reçu une décharge de Taser. La banderolle en tête de cortège portait l’inscription: « que justice soit faite ».
L’autopsie a mis hors de cause l’utilisation de l’arme dans le décès du jeune bénédictin mais les parents ne croient pas à la version officielle des faits. Ils sont allés sur place, à La Ferté Saint-Aubin près d'Orléans, peu après les faits pour rencontrer des témoins directs de la scène. Ils sont aujourd’hui convaincus que l’intervention des gendarmes ne s’est pas déroulée de manière normale. Une conviction partagée par les autres participants de la marche blanche aujourd'hui.
 
Les parents de Loïc ont déposé plainte contre X. L’Inspection générale de la gendarmerie nationale a été saisie par le procureur de la République d’Orléans pour « recherche des causes de la mort ». 
Publicité