publicité

Grève à Citroën : la justice ordonne la levée des barrages

Le juge des référés a ordonné la levée des barrages devant la concession Citroën. En grève depuis le 14 novembre, les grévistes étaient assignés pour délit d'entrave.

© Philippe Hoareau
© Philippe Hoareau
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le
Les grévistes de Citroën ont l'obligation de lever les barrages et d'évacuer les lieux. Ainsi en a décidé le tribunal au 25ème jour d'un conflit qui s'enlise. Assignés en justice par la direction du groupe CFAO Motors pour délit d'entrave, les 13 grévistes concernés sont passibles d'une amende de 500 euros par jour, par personne et par infraction constatée.

Après avoir affiché leur détermination lors des actions des derniers jours, les grévistes doivent maintenant se réunir pour décider de la suite à donner à leur mouvement. A l'origine du conflit, les sanctions prises à l'encontre d'un délégué du personnel et de deux salariés.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play