réunion
info locale

Bejisa : désensablement du port de Saint-Gilles et reconstruction de la plage

cyclones
Plage des Roches-Noires
©Réunion 1ère
Les Roches-Noires et le port de Saint-Gilles ont été victimes du passage de Bejisa. A Saint-Paul depuis le début de la semaine, des engins de chantier ont fait leur apparition en bord de mer pour reconstituer la plage et désensabler le port de plaisance.
Le cyclone Bejisa a laissé de nombreuses traces de son passage sur la côte ouest de La Réunion. L’une des marques les plus spectaculaires sont les bateaux coulés dans le port de Saint-Gilles-les-Bains. Dans le même temps, la plage des Roches-Noires, située à l’embouchure de la ravine Saint-Gilles, a totalement disparue. Le sable a été transporté dans l’enceinte portuaire et obstrue l’entrée. Pour remédier à ces deux problèmes, la commune de Saint-Paul a dépêché sur place des tractopelles et des bulldozers.
A coup de pelles et de godets, la plage se reforme et avant la fin de la semaine, les bateaux pourront à nouveau entrer et sortir du port de Saint-Gilles sans risque de s’ensabler.
 
Les Brisants dans quinze jours
 
Parallèlement à ces travaux spectaculaires, les petites mains de la commune et les employés de la chambre de commerce et d’industrie ont entamé le « relifting » du port de plaisance. Les pontons qui ont cédé, sont remplacés et les débris venus encombrer le fond de l’eau sont retirés un à un par des plongeurs. La liste des encombrants ressemble à un inventaire à la Prévert : bois, ferraille, pare-choc, pneu, barrière de jardin…
Ces travaux herculéens terminés, les équipes se tourneront vers la plage des Brisants qui a également souffert du passage de Bejisa. Pour les adeptes de la bronzette sur ces deux plages, il va falloir attendre au moins deux semaines.

Le reportage de Géraldine Blandin et Rodolfo Ozan
Reportage : Géraldine Blandin - Rodolfo Ozan - Montage : Thierry Custine



Publicité