réunion
info locale

Le "service minimum" dans le secteur des carburants outre-mer adopté à l'Assemblée Nationale

carburants
pompe à essence dans une voiture
©J.Babel
L’Assemblée Nationale a adopté ce jeudi soir un amendement qui vise à empêcher le blocus total des stations-service outre mer. Cet amendement avait été déposé le 8 février dernier par 13 députés d’outre mer.
La galère des automobilistes en période de grève des stations-service va t'elle devenir un simple mauvais souvenir? L'amendement adopté hier pourrait effectivement y contribuer. Le texte spécifie que chaque année, les entreprises du secteur de la distribution des carburants devront fournir un plan de prévention des ruptures d’approvisionnement. Ce plan devra garantir la livraison de carburants pour un quart des détaillants de son réseau de distribution. Une liste de stations devra être déterminée. Elles devront être réparties équitablement sur l’ensemble du territoire.
Si le plan n’est pas appliqué, le préfet pourra réquisitionner les stations-service.

L’amendement adopté exclut une grève des salariés des stations-service ou des circonstances exceptionnelles.

Publicité