réunion
info locale

Prix de vente des carburants à compter du 15 février 2014: Sans-plomb en hausse, gazole en baisse

carburants
Station service : pompe à essence
©reunion.1
Les prix des produits pétroliers à La Réunion pour février 2014 sont fixés pour la première fois en application des dispositions du décret n° 1315 du 27 décembre 2013. Ce nouveau cadre de détermination des prix n'est pas encore complet. Il faudra attendre encore pour juger de ses effets.
La préfecture précise: "Il faut cependant souligner que la reforme introduite par ce nouveau décret, complétée par un arrêté ministériel de méthode du 5 février 2014, ne trouvera sa complète application que lorsque tous les éléments mentionnés dans les différents articles seront réunis (séparation, via la comptabilité analytique, des activités de stockage et de distribution de la SRPP).

Pour ce mois, les prix se caractérisent par une légère hausse de la cotation moyenne en ce qui concerne le supercarburant (+ 0,94 %) et une baisse plus marquée de celle du gazole (- 3,36 %). Le fret est composé d’un unique bateau spot ce mois-ci. Il est en forte baisse (- 34,72 %) par rapport au coût traditionnel du Tamarin et impacte le prix de vente final à hauteur d’un centime.

En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle s’établit à 1 020 $/T : - 205 $/T soit - 16,73 points et aurait dû entraîner pour ce seul critère une baisse du prix de la bouteille à hauteur de 1,87 €. Le taux de fret, valable pour la période de février 2013 à janvier 2014, de 245 $/tonne, est inchangé par rapport au mois précédent. Ce chiffre est le moins élevé des contrats reçus de la part des opérateurs concernés.

L’euro se déprécie légèrement et s’établit à un peu plus de 1,36 dollar pour 1 euro. La moyenne sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,3606 dollar pour un euro soit à –0,59 % en ce qui concerne les carburants et le gaz.


Les prix à La Réunion

La conjugaison de ces différents éléments détermine les prix suivants :

Le sans-plomb
-  La cotation est en hausse légère (+ 1 point). Les montants évoluent entre 124 et 117 $/bbl sur la période, avec une légère tendance à la hausse en fin de période.
-  L’euro se déprécie légèrement (- 0,6 point) et accentue la hausse des cotations.
-  Le fret diminue fortement (- 35%) et influe sur le prix final (–0,83 ct).
-  Le coût du CEE est une nouvelle fois en baisse.
-  Les marges de gros et de détail, revalorisées au 1° janvier 2014, sont inchangées.
Le prix de structure s’établit à 1,57 € / litre soit une hausse de 1 centime

Le gazole
-  La cotation est en baisse sensible (- 3,4 point). Sur la période les cours sont un peu volatiles passant de 127 à 122 € /bbl).
-  L’euro se déprécie légèrement (- 0,6 %) et modère la baisse des cotations.
-  Le fret diminue fortement (-35%) et influe sur le prix de structure (0,8 €).
-  Le coût du CEE est une nouvelle fois en baisse.
-  Les marges de gros et de détail, revalorisées au 1° janvier 2014, sont inchangées.
Le prix de structure s’établit à 1,21 € / litre soit une baisse de 3 centimes

Le gaz
-  La cotation mensuelle enregistre une baisse très importante sur un mois, de 205 $ (- 16,73%).
-  L’euro se déprécie légèrement de 0,6 point et contrarie la baisse du prix de structure à hauteur de 6 cts.
-  Le contrat de fret est inchangé.
-  Les marges de gros et de détail, revalorisées au 1° janvier 2014, sont inchangées.
Le prix de vente est en baisse de 7,43%"
Publicité