publicité

Une gélule-robot anti diabète pour remplacer les injections

Une gélule pour remplacer les piqûres d'insuline ? C’est peut-être pour bientôt. L’inventeur indien Mir Irman y travaille. Il a imaginé une capsule équipée de pointes creuses capables de délivrer des substances médicamenteuses normalement administrées par le biais de seringues.

Une pilule qui, une fois ingérée, va injecter l'insuline à travers la paroi intestinale © InCube Labs
© InCube Labs Une pilule qui, une fois ingérée, va injecter l'insuline à travers la paroi intestinale
  • Réunion 1ère
  • Publié le
Le principe de la pilule robotique (« Robot pill »), décrit en détails dans un article du Wall Street Journal (en anglais) est à la fois simple et compliqué : sa couche externe se dissout petit à petit et fait apparaître un mini compartiment contenant de l’acide citrique et du bicarbonate de sodium.
Explications, en anglais, du fonctionnement de la pilule-robot
© Explications, en anglais, du fonctionnement de la pilule-robot
Ces deux composants vont se mélanger pour former du dioxyde de carbone qui va agir comme source d’énergie pour pousser vers la paroi intestinale des micro pointes faites de sucres contenant les médicaments. Ces pointes se détachent ensuite peu à peu de la pilule pour se dissoudre dans l’organisme.
 
Cette gélule révolutionnaire n'a pas encore été testée sur des humains. Il faudra au moins un an de tests avant que l'agence américaine du médicament (FDA), envisage d'accorder une autorisation.
 
Le projet, prometteur, a reçu le soutien financier du fond d’investissements de Google. Google développe également des lentilles de contact pouvant calculer le taux de glucose chez les diabétiques.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play