réunion
info locale

Meurtre de Joseph Sauban : l'ancienne épouse du retraité condamnée à 15 ans de prison

justice
Procès
©D.R
L'épouse malgache de Joseph Sauban comparaissait devant les assises jeudi et vendredi. Elle a été condamnée à 15 ans de réclusion criminelle. Une condamnation inferieure aux réquisitions du procureur.
Le 23 janvier 2011 en fin de journée, Joseph Sauban, professeur de mathématique retraité est retrouvé mort dans son appartement de la rue Saint-Marie à Saint-Denis. L’odeur insupportable, du corps en état de décomposition, a alerté les voisins.
L’homme de 69 ans gît au milieu de sa chambre, dans une mare de sang. Une sagaie malgache est plantée dans son thorax et des traces de coups ont été relevées par le médecin légiste lors de l’autopsie.

Très rapidement, les soupçons se tournent vers la femme du défunt. Marie Ochine, 30 ans, originaire de Madagascar. La compagne de la victime ne montre pas la moindre émotion en apprenant la mort de Joseph Sauban. Elle a quitté le domicile conjugal quelques jours avant le drame et se livre à la prostitution la nuit en trouvant ses clients dans les dancings du chef-lieu.

Malgré les preuves, les témoignages des voisins affirmant qu’elle était souvent violente avec son mari, elle a toujours nié être impliquée dans cette tragédie.
Désormais, son avenir dépend du jugement de la cour d’assises de La Réunion. Le procès de Marie Ochine clôturera cette première session de l’année.
Publicité