réunion
info locale

La ministre des Outre-mer n’est pas tendre avec ses prédécesseurs

politique
George Pau-Langevin
©Dailymotion
Il y a quatre ans la députée socialiste soulignait le peu d’intérêt du précédent gouvernement pour l’Outre-mer. Elle reprochait à Marie-Luce Penchard, secrétaire d’Etat, de ne pas être un poids lourd politique. Une interview qui prend du relief quelques années plus tard.
Dans cette interview réalisée par nos confrères de www.antillespolitique.com sur la nomination de Marie-Luce Penchard au secrétariat de l’Outre-mer, George Pau-Langevin est très critique. Elle n’imagine pas à cet instant qu’elle succèdera à la fille de Lucette Michaux-Chevry.
La globalité de cette interview est à écouter à) la fin de cette page, mais voici quelques extraits. A lire également, l’encadré sur le ministère des Outre-mer au fil des années.
Interrogée sur l’arrivée de la nouvelle secrétaire d’Etat à l’Outre-mer en provenance de Guadeloupe. George Pau-Langevin, députée de la 15ème circonscription de Paris, se veut ironique :  
 
«  De toute manière que ce soit Penchard ou que ce soit le motocycliste… On n’a pas l’impression depuis deux ans qu’il y ait eu des poids lourds à l’Outre-mer. Je pense qu’il y a des élus de droite qui sont élus dans les départements d’Outre-mer pourquoi ne pas faire appel à eux. Aujourd’hui, vous avez en quelque sorte une secrétaire d’Etat qui était une personne de cabinet et qui est rattachée à un ministre (Ndlr : Brice Hortefeux), poids lourd du gouvernement. Il est, de surcroît, le bras de droit de Sarkozy. De plus, à son poste précédent, il a fait des déclarations sur l’identité nationale, très préoccupantes. Donc personnellement ce qui m’inquiète un peu, c’est le poids propre de madame Penchard.  Elle risque d’être un peu légère par rapport à Hortefeux ».
 
AP : « Pensez-vous vraiment que le secrétriat à l’Outre-mer est utile ? ». Après Marie-Luce Penchard, c’est Yves Jego qui est la cible des critiques. Il fût secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer dans le gouvernement Fillon du 18 Mars 2008 au 23 Juin 2009.  

GPL : « Je pense que l’Outre-mer aujourd’hui ne préoccupe pas les gouvernants et assez peu l’opinion, je dois dire.
S’il n’y a pas quelqu’un pour jouer son rôle d’aiguillon, je pense qu’on va être noyé dans la masse et que l’on va disparaître. Pour cela le secrétariat à l’Outre-mer est essentiel, mais il me semble qu’il devrait avoir un poids plus important.
Quand c’était monsieur Jego, je me disais comment se fait il que se monsieur soit secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, à chaque fois qu’il intervient dans les journaux c’est pour parler de l’île de France. Finalement la crise l’a rattrapé, il a tenté de comprendre ce qu’est l’Outre-mer, mais un peu tardivement. D’ailleurs quand il a compris, on l’a viré (rire) »…

AP : « Vous pensez qu’il a compris ?

GPL : « Je pense qu’il a compris des choses ! »

09 09 05 Itw Pau Langevin Outre Mer... par AntillesPolitique
10 des 37 noms de ministres ou secrétaires d'Etat retiennent l'attention
37 ministres ou secrétaires d’Etat se sont succédé dans les gouvernements depuis 1959 et la mise en place de la 5ème république. Quelques noms retiennent, l’attention :
  • Pierre Messmer
  • Bernard Stasi
  • Olivier Stirn
  • Henri Emannuelli
  • Bernard Pons
  • Louis Le Pensec
  • Dominique Perben
  • François Baroin
  • Michèle Alliot-Marie
  • Brice Hortefeux
Sans faire injure à Marie-Luce Penchard, Victorin Lurel ou George Pau-Langevin, peu de Réunionnais pouvaient citer leurs noms ou avaient entendu parler d’eux avant leur nomination.

CV express de George Pau-Langevin
Députée de la 15ème circonscription de Paris et conseillère municipale. Avocate, titulaire d’une maîtrise de lettres modernes (obtenue à la Sorbone), elle intègre en 1989, puis dirige l'ANT (Agence nationale de promotion et d’insertion des travailleurs d’Outre-mer) de 1997 à 2001. Proche de Bertrand Delanoë, elle sera sa conseillère à la mairie de Paris de 2001 à 2007.
Elle publie un livre en Juin 2011 : Représenter le peuple français. Elle y retrace son parcours et elle y détaille sa vision du rôle et de la place du député
Publicité