publicité

Peut-on travailler un 1er mai ?

Il est interdit de travailler un 1er mai, jour férié et chômé, mais il y a des exceptions…

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Le 1er mai est un jour chômé, c'est-à-dire non travaillé et payé.
 Il est donc pas possible de travailler ce jour là.  Sauf exception : un employeur peut demander à un salarié de travailler le 1er mai en raison de la nature de l’activité de l’entreprise, dans le cas où il est impossible d’interrompre le travail. Le salarié aura un double salaire pour sa journée.

Le code du travail donne la liste des établissements dans lesquels le travail est possible le 1er mai. : on trouve les hôpitaux, les entreprises de spectacles, les hôtels et restaurants, les fleuristes, les pompes funèbres… la liste n’est pas exhaustive.

Le travail  le 1er mai est possible dans les entreprises qui bénéficient du droit d’accorder le repos hebdomadaire dans la semaine pour pouvoir fonctionner tous les jours.
Elles doivent démontrer qu’il est impossible de suspendre leur activité le 1er mai.
 
Si elles ne peuvent pas faire cette démonstration : la sanction est une amende de 750 euros par salarié.

Ces dispositions sont elles appliquées à La Réunion ?
Isabelle Allane et Laurent Pirotte ont rencontré des salariés heureux de travailler le 1er mai.
 
TRAVAILLEURS 1ER MAI
I ALLANE

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play