réunion
info locale

Un passager ivre débarqué du vol Bangkok-Chenaï-Réunion d’Air austral

faits divers
Avion d'Air Austral
©Réunion 1ère
La loi des séries existe. Moins d’une semaine après l’incident qui a obligé un commandant de bord d’XL Airways à se poser au Caire, cette fois, c’est un commandant d’air Austral qui a du retarder son décollage de Bangkok par la faute d’un passager alcoolisé.
Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 Mai 2014, le commandant de bord de l’Airbus A 300-200 à destination de La Réunion est contraint de se poser au Caire. Deux passagers, totalement ivres, sont devenus agressifs avec les autres voyageurs et le personnel de bord. La police égyptienne est appelée à la rescousse pour interpeller les deux violents qui se rendaient à Mayotte. Moins d’une semaine vient de s’écouler, cinq jours précisément. Cette fois l’incident, moins grave mais similaire, s’est produit avant le décollage sur un Boeing 737-800 d’air Austral prêt à quitter Bangkok pour rejoindre Chenaï et La Réunion.
 
Interpellé à Bangkok
 
Le fauteur de trouble est un Réunionnais, propriétaire d’une ferme avicole, installé à 400 kilomètres de la capitale thaïlandaise. Monté à bord en dernier après avoir rencontré des problèmes administratifs, il s’est montré agité, voire inquiétant. Le passager après s’être installé bruyamment a voulu rejoindre la classe affaire, alors que l’avion roulait vers la piste de décollage, et qu’il était interdit de se déplacer. Estimant la situation dangereuse, pour l’homme d’affaire et les autres passagers, l’équipage a prévenu le commandant de bord. Celui-ci a décidé de stationner son appareil sur un parking, pour laisser le temps à la police locale d’appréhender l’individu. Là encore, le voyageur au comportement suspect était sous l’emprise de l’alcool.
Publicité