A la fin de la saison des pluies, La Réunion est toujours en déficit en eau

environnement
Cascade Langevin
Cascade de la Rivière Langevin ©Philippe Hoareau
L’état des nappes souterraines sur la saison des pluies 2013-2014 se dégrade  par rapport à la saison précédente révèle l'Office de l'Eau.
La situation revient souvent dans les conversations : il n’y a pas eu de grosses pluies tropicales cet Été à La Réunion.
Un constat que souligne l’Office de l’Eau : le seul événement marquant de la saison des pluies qui s’achève est le passage du cyclone Bejisa le 2 janvier. Les crues ont été exceptionnelles à ce moment là  sur le Bras Noir à la Plaine-des-Palmistes, à la Rivière des Marsouins et à la Rivière Saint-Jean  dans l’Est de  l’île.
Le 15 avril de fortes pluies se sont abattues  sur le Sud et le Sud-Est de La Réunion, mais les crues sont restées dans la moyenne.
 
Ce sont surtout les régions Nord, Est et Sud qui ont manqué  d’eau.  
On ne peut pas parler de sécheresse, mais il n’y a pas eu cette saison des pluies régulières pour permettre à l’eau de s’infiltrer dans le sol.

La recharge des nappes souterraines a été insuffisante.
Parmi les stations les plus déficitaires :
  • -256% à Bras-Panon
  • -190% à Saint-Denis
  • -160% à Saint-Benoît
  • -129% à Saint-André
  • -102% à Sainte-Suzanne
  • -76% à la Plaine des Palmistes
 Paradoxalement, la côte Ouest qui bénéfice du « basculement des eaux » enregistre cette saison des excédents
  • +17% au Port
  • +48% à Saint-Paul
  • +49% de l’Ermitage aux Avirons.
 Plus inquiétant : pour le deuxième mois consécutif le niveau du piézomètre de Champ Fleuri à Saint-Denis est inférieur au minimum de saison.
Celui de Saint-Suzanne baisse progressivement depuis mars, en baisse également à Saint-Benoit.
Cinq stations en avril sont en dessous du minimum contre 2 en mars... et la saison des pluies ne reviendra qu'en novembre.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live