Saint-Louis : une marche blanche en mémoire de Yanis Firmang

faits divers
Marche blanche
©Réunion 1ère
Le 3 Mai 2014, vers 5 heures du matin, les sapeurs-pompiers de Saint-Louis découvrent le corps sans vie de Yanis Firmang. Depuis, la famille de la victime s’interroge sur le déroulement de cette tragédie. Elle tenait à rendre hommage à la victime en organisant une marche blanche.
Pour se souvenir, rendre hommage et reposer les questions sans réponses qui encombrent leurs esprits. La famille, les amis et les proches de Yanis Firmang se sont réunis ce samedi 17 Mai à 13 heures à Saint-Louis. Ils étaient 150 à participer à cette marche blanche entre le Gol et le lieu de l’accident.
Le samedi 3 Mai, l’alerte est donnée. Une 206 qui se dirigeait vers l’Etang-Salé-les-Hauts vient d’effectuer une violente sortie de route. Le véhicule s’est embrasé. Le feu éteint, les sapeurs-pompiers découvrent le corps de Yanis Firmang. L’enquête de gendarmerie permet d’apprendre son identité et que le Saint-Pierrois âgé de 25 ans a passé la nuit à faire la fête.
 
Un autre passager ?
 
Une adolescente de 16 ans est interpellée quelques heures plus tard. En garde à vue, puis devant le juge d’instruction, elle affirme que la victime conduisait. Elle explique qu’il avait bu, mais malgré l’alcool, il avait accepté de la raccompagner chez-elle, à l’Etang-Salé-les-Hauts. Elle précise, avant la sortie de route, il roulait trop vite, d’où la perte de contrôle et le dramatique accident.
Cette version des faits est mise en doute par la famille et les amis de Yanis. Ils sont persuadés que la jeune fille ne dit pas toute la vérité. A la fin de la marche blanche, samedi après-midi, ils évoquaient la présence d’un autre homme. C’est celui-ci qui, selon eux, conduisait et serait responsable de la tragédie.
L’enquête n’est pas terminée. Le juge comme les gendarmes attendent maintenant les résultats des différentes expertises qu’ils ont commandées.
A-NATIVEL-T-CHAPUIS

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live