réunion
info locale

CILAM : les producteurs en colère passent à l'action

social
CILAM
Près de 250 000 litres de lait perdus depuis le début du conflit ©David Couanon
Excédés, les producteurs de lait sont passés à l'action samedi soir en déversant leur production sur les grévistes. 
C'est en début d'après-midi, samedi 5 juillet, que les premiers camions de la CILAM sont arrivés devant le piquet de grève. Mais comme depuis le début de la semaine, impossible pour les éleveurs laitiers de livrer leur production. Malgré la décision de justice, la veille, les grévistes refusent toujours l'accès aux locaux. La CGTR et la SAFPTR exigent la reprise des négociations sur les salaires.
Cinq camions vont ainsi se voir refuser l'entrée au cours de l'après-midi et, hier soir, le " ralé-poussé " semblait inévitable. Au sixième jour de grève, et avec une perte globale estimée à plus de 1,5 million d'euros, une quarantaine de producteur ont déversé le lait sur la chaussée et sur le piquet de grève. Une action loin d'être appréciée par les grévistes. La direction de la CILAM demande à l'Etat de faire respecter le droit. Lors de l'action des producteurs de lait, aucun représentant des forces de l'ordre n'était présent. Le dispositif policier a été renforcé depuis.

 

Publicité