réunion
info locale

La psychose requins frappe en Méditerranée

requins
Plage Barcelone
Drapeau rouge sur une plage du nord de Barcelone (Espagne)
Un requin aurait été aperçu le 22 juillet dernier, le long des côtes de la Catalogne, provoquant une interdiction temporaire de la baignade à Canet-plage. La présence du squale n'a pas pu être certifiée par la suite, et certains se demandent s'il ne s'agissait pas d'un poisson-lune...
Le journal L'Indépendant nous apprend qu'une jeune femme, pratiquant le jet ski s'est approchée il y a peu de ce qu'elle pensait être le requin observé mardi dernier. Elle a pris des photos avec son smartphone. Ces photos ont été examinées par un spécialiste qui conclut qu'il s'agit d d'une môle, poisson plus connu sous le nom de poisson-lune. L'aileron est en réalité une nageoire.

Un nouvel épisode dans cette série d'observations de squales en méditerranée qui a commencé le 16 juillet en Catalogne sud, devant les plages de Barcelone. Ce jour là, 3 requins auraient été observés. Là encore les plages avaient été fermées mais la présence de squales reste à confirmer. 
Reste que les requins ont toujours été présents en Méditerranée, il en existe une cinquantaine d'espèces. Les requins blancs sont extrêmement rares dans la grande bleue. Selon un spécialiste cité par le Figaro, on en observe un tous les vingt ans: «En 1991, des pécheurs de Sète ont remonté l'un des plus grands spécimens connus: il était long de 5,9 mètres.» «Le requin bleu est l'espèce la plus courante, il mesure entre 1,50 mètre et 4 mètres»
Publicité