Les réserves en eaux déficitaires

sécheresse
Sécheresse précoce
©Réunion 1ère
Cette année encore, La Réunion se retrouve dans une situation de sécheresse précoce. Pour le moment, aucune restriction n’est imposée, mais dans certains coins de l’île les coupures sont bel et bien présentes.
Avec un déficit des précipitations de près de 40% sur les six derniers mois, les ressources en eau diminuent.
 
En cause, le manque de pluies. Selon Julien Bonnier, hydrologue à l’office de l’eau de la Réunion, depuis 2011, les précipitations ne sont pas suffisantes en saison des pluies.  Le déficit accumulé depuis plusieurs années ne peut donc pas être rattrapé.
 
D’après les relevés, en juillet 2014, l’ensemble des cours d’eau sont en état déficitaire malgré les petites pluies de la fin du mois. Seul le Tévelave se maintient au niveau normal saisonnier.
 
Les eaux souterraines ne se portent pas mieux, leur niveau est inférieur aux minimums historiques à Saint André notamment. Mais ces réserves sont également déficitaires dans le nord, le sud et dans l’ouest, à l’exception de Saint-Paul ville, du secteur de la Saline, de la Plaine des Cocos à Saint-Louis ou encore de Pierrefonds.
 
Un manque d’eau qui pourrait prochainement entraîner des coupures.
 
 
Le reportage de Francis Bourgoin et Rodolfo Ozan.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live