Une femme, victime de maltraitances, décède à l’hôpital après 2 mois de coma

justice
Prison de Domenjod
©Réunion 1ère
Souamina T., 22 ans, est décédée, lundi, à l’hôpital de Saint-Pierre. Victime de maltraitance, elle avait été hospitalisée le 17 Juin 2014 dans un état critique. Florine Dorimont, sa logeuse, principale suspecte, est en détention provisoire.
Le matin du 17 Juin 2014, les sapeurs-pompiers du sud sont appelés à venir en aide à une jeune femme à Bassin-Martin. Sur place, ils découvrent Souamina T., 22 ans. Elle est inconsciente, allongée sur un matelas posé à même le sol de la petite case en bois sous tôles.
Très maigre, elle présente de nombreuses ecchymoses. Son état est alarmant.
Alertés par les secouristes, les gendarmes ouvrent une enquête. Florine Dorimont la logeuse, âgée de 55 ans est suspectée par la justice d’être responsable des mauvais traitements.
 
Fin Juin 2014, elle est mise en examen pour délaissement d’une personne incapable de se prendre en charge et violences habituelles sur une personne vulnérable, avant d’être placée en détention provisoire.
 
Tribunal correctionnel ou cour d’assises ?
 
Depuis ce 17 Juin 2014, Souamina T. était dans le coma à l’hôpital de Saint-Pierre. Son état se détériorait au fil du temps et le pire était à craindre. Elle est décédée ce lundi. Reste maintenant à déterminer, les raisons de cette mort et du coma.
 
Une autopsie a été réalisée mercredi. Selon les résultats du médecin légiste, la justice pourrait requalifier les faits reprochés à Florine Dorimont et renvoyer la prévenue devant la cour d’assises. Si sa responsabilité est médicalement démontrée, la quinquagénaire risque 30 ans de réclusion criminelle.