publicité

Avant le plastique il y avait le vacoa

La tente en vacoa permettait aux réunionnais, avant l’arrivée du sac en plastique, de faire leur marché. Il a pratiquement disparu des cuisines aujourd’hui.

© Réunion 1ere
© Réunion 1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
 Le vacoa, pousse en abondance sur le littoral du sud de La Réunion. Il donne un fruit, le pinpin utilisé en cuisine,et un chou très apprécié en gratin.
Mais se sont ses feuilles, longues et résistantes qui sont plus largement utilisées.
Contrairement au plastique, le vacoa est biodégradable.
Les artisans rivalisent d’ingéniosité pour réaliser des objets  chapeaux, tentes, sacs et bertel en vacoa tressé.
La tente en vacoa, autrefois omniprésente dans la cuisine parce qu’elle permettait de transporter les courses, n’est pratiquement plus utilisée.

La fête du vacoa à Saint-Philippe permet de se faire une idée de son utilisation aujourd'hui.

En images avec Christelle Floricourt et Laurent Josse.
En interview
  • Suzie Turpin, tresseuse de vacoas
  • Josie Collet, Artisane

FETE DU VACOA A ST PHILIPPE

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play