Contrôles routiers renforcés : mobilisation générale contre la pousse et l’alcoolémie

sécurité routière
Contrôles alcoolémie
©Réunion 1ère
Pousseurs et conducteurs alcoolisés dans l’œil du cyclone. Dimanche dernier, deux policiers étaient blessés par chauffards alcoolisés. La réaction des autorités a été immédiate. Ce weekend, les forces de l’ordre ont quadrillé Saint-Denis.
Deux policiers de Saint-Denis avaient été blessés, dimanche dernier,  dans un sur accident à la sortie de la route du littoral. Le chauffard, ivre, avait perdu le contrôle de sa voiture et embouti le véhicule des forces de l’ordre.
Dès ce weekend, les autorités ont décidé de frapper fort afin de sensibiliser les automobilistes aux bons usages de la route.
Vendredi soir, les pousseurs qui se livrent, depuis des mois, à leurs rodéos nocturnes en toute quiétude sur le boulevard Léopold-Rambaud ont été surpris d’être flashés. 50 fous de vitesse ont été interceptés. Ils devront s’expliquer devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis dans les prochains mois.
 
5 retraits de permis
 
Dimanche matin, les policiers s’installaient à nouveau sur le bord des routes pour soumettre les fêtards à des dépistages d’alcoolémie en présence de Jean-François Lebon, le directeur départemental de la police nationale. En deux heures, 120 conducteurs ont soufflé dans les « ballons ».
13 chauffards conduisaient avec un taux d’alcoolémie supérieur à 0,50 mg d’alcool par litre d’air expiré. 6 étaient en infraction (Ndlr : entre 0,50 et 0,80) et 7 ont affiché des taux délictuels. 5 d’entre eux se sont vus signifier le retrait de leur permis de conduire immédiatement et l’immobilisation de leur véhicule.
Ces cinq automobilistes vont être convoqués prochainement devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis.

Reportage : Christelle Floricourt et Rodolfo Ozan