réunion
info locale

Comment les autorités sanitaires se sont préparées à l'arrivée d'un éventuel cas d'Ebola à La Réunion

santé
20140918 Samu
©Reunion1ere
Le réseau de santé est sensibilisé. Tout est prêt pour éviter que le virus ait le temps de se propager dans l'île pour arriver au stade d’épidémie
Si un malade du virus Ebola venait à être diagnostiqué  aux Seychelles, à Madagascar, aux Comores  ou à Maurice, le patient sera pris en charge directement par les équipes médicales de ces pays. Tout est prêt sur place pour l’accueillir.
Si le cas survenait à Mayotte, le malade sera transféré à La Réunion ou vers la métropole.
A La Réunion il sera placé en chambre d’isolement au CHU.
Six salles sont prévues avec les équipements de protection pour le personnel soignant.
 
L’ARS se veut rassurante. Il n’y aura pas à La Réunion d’épidémie Ebola, car le facteur de transmission est humain, donc contrôlable. (Alors que pour le chikungunya c’était le moustique). Un cas éventuel serait détecté très tôt et soigné, avant d’arriver au stade de l’épidémie.
 
En images avec Marie-Ange Frassati et Alexandra Pech
En interview :
  • Dr Dominique Polycarpe, directeur de la veille sécurité sanitaire à l'ARS

Comment l'

Publicité