Le gouvernement divise par trois la prime de naissance à partir du deuxième enfant

société
bébés
©Martinique1ere
Le gouvernement a officialisé lundi une série de mesures afin de limiter le déficit de la Sécurité sociale.

C'était attendu, c'est désormais officiel. Pour lutter contre le déficit de la Sécurité sociale, le gouvernement a annoncé, lundi 29 septembre, sa volonté de diviser par trois la prime de naissance dès le deuxième enfant, de réformer la durée du congé parental, et de limiter les aides à la garde d'enfants pour les familles les plus aisées. Par ailleurs, 460 000 retraités verront leur CSG soumise au taux normal, alors qu'ils bénéficiaient jusque-là d'un taux réduit.

Ces annonces ont été confirmées par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et par le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert. Selon Le Monde, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015 prévoit environ 700 millions d’euros d’économies sur la branche famille.