réunion
info locale

Chats et chiens abandonnés sont voués à une mort quasi-certaine

animaux
Chaton à la SPA
Luciole, chaton de deux mois, sera euthanasié s'il ne trouve pas rapidement une famille d'accueil ©Réunion 1ère
Le refuge du Grand Prado est saturé. Tous les animaux qui ne sont pas rapidement adoptés sont euthanasiés faute de place et surtout à cause d'une explosion des abandons d'animaux selon la SPA.
En 2013, plus de 2 000 chiens et chats ont été euthanasiés sur le seul territoire de la CINOR. Et 2014 ne sera pas mieux car malgré des infrastructures fonctionnelles, le site du Grand Prado à Sainte-Marie a des capacités d'accueil limitées à 40 chiens et 30 chats. Des seuils fixés par la Direction des services vétérinaires.

Or depuis plusieurs semaines, la fourrière et la SPA tournent à plein régime avec un triste constat : une augmentation sensible du nombre d'abandons. Salariés et bénévoles sont à pied d'oeuvre pour recueillir les animaux abandonnés.

Sur le site du Grand Prado, 4 salariés dont 2 à mi-temps sont épaulés par une équipe de bénévoles à l'instar d'Anita venue promener les chiens. Tous tirent la sonnette pour que les propriétaires cessent d'abandonner les animaux en pleine nature, comme par exemple dans les champs de canne. Selon Annick Le Taconnoux,  les propriétaires condamnent alors immanquablement les animaux à mort...après des heures de souffrance. Pour la responsable du refuge, " que ces propriétaires aient au moins le courage de faire piquer leurs chiens et chats en les déposant directement en fourrière ".

Les membres de la SPA lancent donc un double appel pour que cessent les abandons sauvages et pour un renforcement des campagnes de stérilisation.
Annick Le Taconnoux, responsable du refuge du Grand Prado
SPA : Anita, bénévole au refuge du Grand Prado
©Réunion 1ère
SPA : chiens...
©Réunion 1ère
SPA : chiens...
©Réunion 1ère
SPA : le personnel
©Réunion 1ère
spa : jeune chien
©Réunion 1ère

 

Publicité