publicité

La droite manifeste pour la continuité territoriale et contre le gouvernement

Des bus de toute l'île, affrétés par les organisateurs de la manifestation, ont convoyé les défenseurs de la continuité territoriale à Saint-Denis. Un podium a été installé dans le jardin devant la préfecture. Didier Robert, le président de la région Réunion, attend au moins 5000 manifestants.

La manifestation s'est déployée sur le Barrachois
La manifestation s'est déployée sur le Barrachois
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Combien seront-ils à manifester pour la continuité territoriale ? La réponse à cette question est essentielle pour Didier Robert. Au-delà du bras de fer avec le gouvernement, les observateurs pensent aux échéances électorales de 2015. Pour Nassimah Dindar,  ce soutien à l’élu UMP de la pyramide inversée est conditionné par les élections cantonales dont dépend son siège à la présidence du département. Pour le sénateur Didier Robert, grand organisateur de ce rassemblement, la cible est l’élection régionale fin 2015. Il souhaite conserver son fauteuil à la tête de l’assemblée régionale.
 
Qui doit financer ?
 
Le sujet est donc sensible à plus d’un titre. Selon Didier Robert, la continuité territoriale est une aide financière de 360 Euros maximum si le quotient familial est inférieur à 26 030 Euros. 360 Euros qui étaient financés par la région et l’Etat, mais le gouvernement a décidé de mettre fin à sa participation. D’où la manifestation. CQFD…
 
Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, n’a jamais caché ses ambitions régionales. Il se présente ouvertement comme le successeur potentiel à la tête de la pyramide inversée. Opposant à Didier Robert, il fustige son adversaire et demande que l’intégralité de cette continuité territoriale soit prise en charge par l’Etat. Une demande qui vient d’être clairement rejetée par la ministre des Outre-mer.
 
Les Bretons et les Auvergnats veulent venir
 
Un pavé est tombé dans la mare des tenants de la continuité territoriale avec le rapport de l’Iédom sur les difficultés que rencontre La Réunion pour développer son tourisme. L’un des écueils pointé du doigt par les experts est la continuité territoriale. Cette aide financière n’explique pas à elle seule les difficultés de ce secteur d’activité, mais elle y contribue.
 
La Corse est le contre exemple sur lequel s’appuient les élus pro-financement de cette aide pour contester le retrait unilatéral de l’Etat
Dans le même temps d’autres s’interrogent sur l’avenir de l’égalité républicaine et se demandent pourquoi un Breton ou un Auvergnat n’obtiendrait pas la même somme pour voyager Outre-mer.
 
3000 manifestants à 11h30
 
Pour terminer sur les arguments pour et contre, impossible de ne pas entendre George-Pau Langevin, ministre des Outre-mer. Elle vient de signaler que des familles gagnant plus de 9000 Euros par mois avaient profité de la continuité territoriale.
 
La manifestation de ce jeudi 16 octobre suffira-t-elle à faire fléchir le gouvernement? A 12 heures, 3000 manifestants étaient rassemblées selon la police, un chiffre encore loin des 5000 espérés par Didier Robert.
La manifestation s'est déployée sur le Barrachois
© La manifestation s'est déployée sur le Barrachois

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play