Citalis : la direction estime que le préavis de grève est contestable

social
grève Citalis
©Réunion 1ère
Au deuxième jour de grève, la direction de la Citalis et les grévistes devraient se rencontrer dans l'après-midi. La grève pourrait prséenter une " caractère illégal " selon la direction.
Vers 7 heures ce jeudi matin, une dizaine de lignes du réseau Citalis étaient encore perturbées par une grève illimitée. Une grande partie du personnel de la Sodiparc revendique de meilleures conditions de travail. Les grévistes protestent aussi contre des sanctions jugées " abusives ".

Au deuxième jour du conflit, aucun contact n'a eu réellement lieu entre direction et syndicat mais une réunion est programmée à 14h30. Cette rencontre va se dérouler dans un climat un peu particulier puisque la direction de l'entreprise estime que le mouvement de grève est juridiquement contestable. 

Le directeur général délégué estime ainsi dans une note destinée au personnel que : " la lettre de préavis de grève [...] est contestable ". Et la direction menace. Pour Jean-Jacques Fung, en effet, " les salariés qui s'y associeraient (à la grève : NDLR) s'exposeraient aux conséquences juridiques et disciplinaires prévues en la matière ". 

Sur les 49 chauffeurs de la société, seuls 16 ont pris leur service ce jeudi. 5 contrôleurs sur 7, participent à ce mouvement de grève. Les deux-tiers des bus sont ainsi paralysés...

La Citalis a mis en place, pour les usagers, un numéro vert : le 0 800 655 655.