Le nouveau dictionnaire kréol/français est arrivé !

culture
dictionnaire kréol
©Réunion 1ère
Le dictionnaire kréol/français 2014 est en couleur, riche de 10 000 mots et de 600 illustrations. il vient combler un manque. L’ancienne édition, après cinq réimpressions, est introuvable depuis trois ans.

« Tu causes créole ? » Cette interrogation écrite en français sera désormais facile à traduite en kréol réunionnais grâce au dictionnaire d’Alain Armand. L’ancien professeur de français, militant de la première heure pour la défense de la langue créole, est le grand artisan de cette nouvelle édition.

Père du premier ouvrage, il est le concepteur exclusif de ce nouvel opus qui compte 10 000 mots kréol/français et 600 illustrations en couleurs. Nettement moins austère que le premier dictionnaire, il est destiné à toutes les classes d’âge.

Pour Alain Armand, cet outil va œuvrer pour une meilleure connaissance de la langue créole et donc un meilleur apprentissage du français : « Pour moi c’est un vrai trésor. Pour moi c’est un moyen de mieux nous connaître, C’est un trésor pour nous, c’est un manièr de bien connait’ ki sa nou lé, bien konnet not kiltir et en même temps, arret' la batay français,/kréol. Parce que c’est aussi un bon zoutil pour nou apprendre le français ».
 
Des nouveaux mots et expressions
 
La première édition du dictionnaire kréol/français n’est plus disponible. Elle a été vendue à 15 000 exemplaires. Plus minimaliste et plus sombre, il demandait un réel effort au lecteur. L’édition 2014 est nettement plus facile à prendre en main. Les collégiens qui ont eu la chance de le tester ont été séduits par sa forme et par ses mots. De nouvelles expressions font leur apparition comme : kanal bisic (Ndlr : bichique pour la voie unique de la route du littoral) ou, marmit courant (Ndlr : pour le riz cooker).

Le premier dictionnaire avait été réédité 5 fois. Son petit frère ne demande qu’à le suivre, grandir s’enrichir et poursuivre la transmission du savoir. Jean-Pierre Boyer, l’éditeur est ravi : « c’est avant  tout un objet utile pour ceux qui vivent à La Réunion et qui veulent savoir ce qu’est la culture réunionnaise ».

Reportage de Jean-Marc Collienne, Michèle Ozoux et Alexandra Pech

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live