réunion
info locale

Les comptes de campagne de Thierry Robert pour les municipales 2014 rejetés!

politique
Thierry Robert appelle tous les réunionnais à se mobiliser ce dimanche au Barachois
©Réunion 1ère
Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu annonce sur les réseaux sociaux que ses comptes de campagne pour les municipales de 2014 sont rejetés. Il estime que l’on veut : « (l)’éliminer de la scène politique locale ».
Le maître incontesté de la communication, Thierry robert, député-maire de Saint-Leu, voit ses comptes de campagnes pour les municipales 2014 rejetés. La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a intégré dans les dépenses du candidat centriste, un bus qui sillonnait sa commune.

Le véhicule proposait une exposition itinérante intitulée « Saint-Leu 2030 ». Cette vision futuriste des aménagements de la ville est considérée par les membres de cette commission comme une publicité déguisée en faveur du candidat. L’addition se corse également avec la distribution de 28 000 DVD qui vantaient les actions du maire de Saint-Leu.

Les neufs membres de la CNCCFP ont également intégré dans les comptes de campagne des municipales l’assemblée générale du LPA (La Politique Autrement). Cette réunion, du 27 Octobre 2013 sur Saint-Leu, était présidée par le candidat, député, président-fondateur du LPA. 3000 militants avaient fait le déplacement. Difficile de ne pas lier cet événement aux échéances à venir.
 
Thierry Robert attend une réaction de la population
 
Sur sa page Facebook, Thierry Robert qui a été réélu à la tête de la mairie de Saint-Leu  avec 74,52 subodore la volonté de l’éliminer : « après 2 sondages me plaçant en tête pour les régionales de 2015, c’est par le biais de la commission nationales des comptes de campagne et pour un motif « calculé » qu’ils sont arrivés à leur fin ».

En clair, le député-maire de Saint-Leu est devenu l’homme à abattre. Les 9 sages de la commission, issus du conseil d’Etat, de la Cour de cassation et de la cour des comptes, sont désignés par le premier ministre, le vice-président de la cour de cassation et le premier président de la cour des comptes. Dans cette phrase, Thierry Robert remet en cause l’indépendance de ces magistrats qui seraient aux ordres de ses adversaires politiques réunionnais.

Dans ce même élan, qui faut attribuer à la déception, l’élu saint-leusien s’interroge : « Celui qui a fait des recours auprès de la Commision des comptes de campagne est un très proche du président de région, employé de région Réunion. Trouvez l’erreur !!!! ». Pour conclure son message à ses militants : « Avant de faire un quelconque recours, je veux voir d’abord si la population réunionnaise pense avoir besoin de moi ou pas. Si pas besoin, je démissionne de tout, tout de suite ».
 
Un recours ou un bras de fer avec la Commission des comptes de campagne est sans issue. Les 9 membres cette institution n’ont aucun lien de subordination avec les partis politiques. Leurs décisions sont censées être prises en toute indépendance.
 
La seule inconnue de l’affaire Robert est la réaction de l’intéressé. Il a été, par le passé, l’auteur d’actions spectaculaires et imprévisibles.
Les messages Facebook de Thierry Robert
Thierry Robert :
il y a 9 heures
MI TÉ VEU BRISE LA CHAINE, LA ÉLIMINE A MOIN AVANT !!!!!!
Même avec 75% des votes aux municipales de 2014 et surtout après 2 sondages me plaçant en tête pour les régionales de 2015, c'est par le biais de la commission nationale des comptes de campagne et pour un motif "calculé" qu'ils sont arrivés à leur fin:
M'éliminer de la scène politique locale.
Je vous remercie pour votre soutien jusqu'à ce jour.


Thierry Robert : Celui qui a fait le recours auprès de la commission des comptes de campagne est un très proche du président de région , employé de la région réunion . Trouvez l'erreur !!!!

Thierry Robert Avant de faire un quelconque recours, je veux voir d'abord si la population réunionnaise pense avoir besoin de moi ou pas. Si pas besoin, je démissionne de tout et tout de suite.
Publicité