réunion
info locale

Le restaurant "Terre-Ile" à Carvin marie les saveurs ch'tis et créoles

cuisine et gastronomie
Terre-Ile
©Flick'r
La fusion des sentiments et du goût se traduit dans le Nord de la France à Carvin avec la naissance du restaurant le Terre-Ile. Cette table Ch’ti-Réunionnaise est née de la volonté de Sandrine et Mario. Elle est du Nord, lui de La Réunion. Ils ont uni leurs vies et leurs cuisines.
« Ici, ce sont les poireaux, les endives, les pommes de terre, les moules-frites ou la culture des bars et bistrots que je ne connaissais pas, qui fait votre identité. Chez nous, c’est l’avocat, la goyave, la mangue en abondance, le rougail saucisses, l’équivalent du steak-frites qui vous est aussi familier », le constat de Mario dans La Voix-du-Nord est aisé, pourtant il est essentiel pour appréhender l’idée du restaurant qu’il a monté avec son épouse.
La belle histoire commence, il y a quinze ans avec un cari poulet. Sandrine tombe sous le charme de Mario et de son plat. La nordiste va poursuivre ses découvertes au fil des voyages dans l’océan Indien. Avec sa belle famille, elle approfondit ses connaissances et finit par envisager l’ouverture d’un restaurant.
        
Le métissage culinaire de La Réunion et des recettes ch'ti
 
Le couple a les pieds sur terre ! Il décide de respecter les étapes indispensables avant de se lancer dans une telle aventure. Hors de question d’hypothéquer l’avenir de la famille qui s’est agrandie avec Eléonore, 13 ans et Barthélémy 11 ans. Après une longue période d’essais de recherches culinaires (les cobayes son le mari et les enfants), Sandrine décide de reprendre les études en s’inscrivant au lycée des métiers Henri-Senez à Hénin-Beaumont. Un apprentissage enrichi par un stage dans les cuisines d’un restaurant sur l’île de La Réunion.
Aujourd’hui, bonbons piments, samoussas et caris n’ont plus de secret. Son but est atteint, elle est désormais en mesure de marier avec bonheur, ses deux cultures d’où le nom de son restaurant le Terre-Ile.
Publicité