René-Paul Victoria condamné à six mois de prison avec sursis

justice
René-Paul Victoria
©www.renepaulvictoria.fr
René-Paul Victoria a été condamné par la Cour d’Appel de Paris pour "licenciement sur fond de discrimination" annonce Le Quotidien dans son édition de ce matin. Une condamnation qui tombe 12 ans après le dépôt de plainte de Roland Nativel, ancien salarié de la CINOR.
Roland Nativel était responsable des services intérieurs et du parc automobile de la CINOR, lorsqu'il a été licencié il y a 12 ans. Il avait alors porté plainte contre René-Paul Victoria, maire de Saint-Denis et président de la CINOR à l'époque. Après 12 années de procédure et de renvois, l'ancien maire a été reconnu coupable par la Cour d’Appel de Paris. Il est condamné à six mois de prison avec sursis, 15 000 euros d’amende et 20 000 euros de dommages et intérêts. 
 
René-Paul Victoria pourrait se pourvoir en cassation. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live