Le prix du Doliprane va baisser en 2015, mais vous allez le payer pareil...

santé
paracetamol
Le prix du Doliprane va baisser de moitié en 2015, en application d'un arrêté ministériel publié au Journal officiel. Mais, dans le même temps, l'entrée en vigueur des "honoraires de dispensation" des pharmaciens va compenser cette diminution. Explications.
Le prix du Doliprane baisse-t-il ?
Oui, si l'on parle du prix auquel les laboratoires le commercialisent. L'arrété du ministère de la Santé est l'aboutissement d'une longue lutte entre les laboratoires pharmaceutiques et l'Agence nationale de sécurité du médicament, notamment.

Tout remonte à juillet 2013, lorsque l'Autorité de la concurrence pointe les faveurs dont bénéficient le paracétamol (Doliprane, Efferalgan) et l'aspirine. En effet, les deux molécules sont tombées dans le domaine public depuis longtemps, sans pour autant faire partie de la liste des généricables, détaille Le Parisien

En décembre 2013, l'Agence nationale de sécurité du médicament ouvre une procédure d'inscription de ces antlagiques au répertoire des génériques déclenchant le "branle-bas de combat chez Sanofi où le Doliprane, créé il y a cinquante ans, assure 12 % du chiffre d'affaires", précise le quotidien. Finalement, les autorités optent pour l'imposition aux laboratoires d'un prix unique, en forte baisse.

Concrètement, la boîte de Doliprane qui coûte actuellement 1,95 euros TTC, passera à 1,12 euros début janvier, puis à 1,08 euros TTC au 1er novembre 2015. Soit une baisse de plus de 40%.

Le patient ne ressentira-t-il cette baisse ?
Non. Cette forte baisse du prix de vente n'aura que peu d'impact sur le prix d'achat en officines. En effet, une autre disposition entre en vigueur début janvier : la rétribution des pharmaciens basée sur le nombre de médicaments vendus plutôt que sur leur prix. Cette  rétribution est appelée "'honoraire de dispensation". Issue d'un accord signé en mai 2014, elle prévoit notamment 0,82 euros d'honoraires de dispensation par boîte de conditionnement normal, et 2,21 euros pour les "grands conditionnements" en 2015 et de 1,02  à 2,75 euros en 2016. 

Concrètement, la boîte de Doliprane passe donc de 1,95 à 1,90 euros. Pas de quoi contenter le patient. En revanche, cette mesure génèrera plusieurs dizaines de millions d'euros d'économies pour l'Assurance maladie, le paracétamol étant la molécule la plus vendue en officine, en nombre de boîtes comme en chiffre d'affaires.