réunion
info locale

La Réunion est en pré-alerte cyclonique !

cyclones
Image satellite Bansi 10 01 2015
Image haute résolution TERRA
La tempête tropicale modérée baptisée Bansi se situait à 500 kilomètres au Nord de La Réunion à 13 heures. Sa trajectoire prévisionnelle la fera passer au plus près des côtes Réunionnaises (environ 300 km), vers 12 heures demain, à l’état de cyclone
Tempête tropicale « BANSI » : Pré-alerte cyclonique

Une tempête tropicale modérée baptisée « BANSI » se situait à 500 kilomètres au Nord de La Réunion à 13h00 locales ce jour, en déplacement vers le Sud / Sud-Est à une vitesse de 13km/h. Sa trajectoire prévisionnelle la fera passer au plus près des côtes Réunionnaises (environ 300 km), vers 12 h locales, ce lundi 12 janvier, à l’état de cyclone. La zone périphérique de ce système présente une menace potentielle pour l’île dans les jours à venir.

En conséquence, le préfet de La Réunion a décidé de déclencher le niveau « pré-alerte cyclonique » du plan ORSEC* Cyclone à compter de ce jour, à 13h30.

A ce stade, il est recommandé de :

  • Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique (radio, TV, journaux, répondeurs de METEO-FRANCE : 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et 08.97.65.01.01 pour le point cyclone, le site internet wwww.meteofrance.re) ;
  • Vérifier l’adresse et le numéro de téléphone du centre d’hébergement le plus proche de son domicile ;
  • Ne pas écouter les rumeurs et ne pas contribuer à leur propagation ;
  • Ne pas s’exposer : ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne, ni de sorties en mer de plus de 24 heures, ne pas emprunter les ravines et les lits de rivière, ne pas s’approcher du rivage en cas de forte houle, ne tenter en aucun cas de franchir un radier submergé. A La Réunion, l’imprudence et le non-respect de cette dernière règle sont responsables de l’essentiel des pertes en vie humaine liées aux dépressions et cyclones de ces 20 dernières années ;
  • Éviter de sortir dès que les conditions météorologiques deviennent trop mauvaises ;
  • Vérifier ses réserves de nourriture et d’eau potable pour les jours à venir. En prévision d’éventuelles coupures d’eau, se doter de jerricans et récipients propres, constitués de matériaux à contact alimentaire et n’ayant pas contenu de produits toxiques ou dangereux ;
  • S’assurer de disposer d’une lampe à piles et de piles de rechange (radio, lampes de poche) en nombre suffisant ;
  • Vérifier son habitation (le fonctionnement des portes, fenêtres, et volets…) ;
  • Les malades sensibles (insuffisants rénaux ou respiratoires) sont invités à se rapprocher des organismes de santé ou associations qui les suivent.
Publicité