réunion
info locale

Le Charles de Gaulle dans l’océan Indien pour participer à l’exercice Varuna

armée
Le porte-avions Charles de Gaulle
©meretmarine
Les forces franco-indiennes vont harmoniser leurs moyens au cours de l’exercice Varuna. Le porte-avions Charles de Gaulle accompagné de son pétrolier, d’une frégate et d’un sous-marin nucléaire feront route vers l’océan Indien après sa mission dans le golfe Persique.  
Fin janvier, l’armée française et l’armée indienne vont participer à l’exercice Varuna. Pour cet exercice programmé depuis des mois dans le Nord de l’océan Indien participeront le porte-avions Charles de Gaulle accompagné d’une frégate et d’un sous-marin nucléaire d’attaque.  Les 12 avions de combat Rafale, les 9 super-étendards modernisés, un avion de guet de type Hawkeye et quatre hélicoptères viendront compléter ces moyens maritimes.
Le Charles de Gaulle a quitté sa base de Toulon, mercredi, en direction du golfe Persique où il pourrait participer aux frappes contre l’Etat Islamique en Irak.
 
La vitrine de l’armée Française
 
Cette mission baptisée Arromanches, du nom d’une commune de Normandie (Ndlr : théâtre du débarquement en Juin 1944), est composée de deux éléments distincts. D’un côté, un renfort ponctuel dans la guerre contre Daesh et de l’autre la participation à l’exercice Varuna. La participation de la France, avec l’Inde, à cet entraînement grandeur nature devrait permettre de tisser des liens entre les deux armées. Une amitié essentielle au moment où ce pays serait intéressé par l’achat de 126 Rafale. Le bijou aéronautique français trouve difficilement preneur. Une vente de 126 avions donnerait un bol d’oxygène à son constructeur, Dassault system. 
Publicité