réunion
info locale

Première session d’assises 2015 : La terrible histoire de Luna revient devant la justice

justice
Luna
©Réunion 1ère
Trois procès en appel occupent la cour d’assises pour cette première session de l’année. En fin de semaine, les jurés reviendront sur la fin tragique de Luna, bébé tué par son père au Port en 2012. Ils devront aussi se prononcer sur l'avenir d’Antoine Dalleau et de Gilbert Grondin.
L’alcool est une circonstance aggravante et non une excuse. Antoine Dalleau n’a manifestement pas intégré ce paragraphe du code pénal. Au mois d’Avril 2014 lors de son premier procès, il avait été condamné à 12 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son compagnon de beuverie. C’était le 25 Mars 2012 à Saint-André.

Ce soir là, pour une raison dont personne ne se souvient, les deux amis se disputent. Luçay Pink menace l’accusé avec un manche à balai. Le prévenu saisit un couteau et frappe à trois reprises. Deux coups dans l’abdomen et le troisième à la gorge, Luçay Pink s’effondre et ne se relèvera jamais…
Pour ce meurtre sur fond d’alcool, Antoine Dalleau a décidé de faire appel. Il comparaît ce lundi et demain devant la cour d’assises de La Réunion. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle.
 
La main au congélateur
 
En milieu de semaine, Gilbert Grondin, 46 ans, tentera de convaincre les jurés de réduire sa sanction. Le 27 Novembre 2013, la cour d’assises l’avait condamnée à 17 ans de réclusion criminelle. Les faits avaient eu lieu le 5 Septembre 2011, à la Saline-les-Hauts dans le quartier du Barrage. Ce matin là, l’accusé se jette sur Béatrice Niclin, sabre en main, il veut la tuer. La veille, elle a rassemblé les affaires de son bourreau pour l’inviter à quitter sa case du 27 chemin du Verger.

L’homme prend cette rupture pour un affront et ourdi sa vengeance. Dès le lendemain, il se cache derrière des buissons pour fondre sur sa proie. Sous les coups de son ex, Béatrice Niclin a la main gauche sectionnée. Main qui a pu lui être greffée, grâce à la présence d’esprit de sa fille, qui a eu le réflexe de la mettre au congélateur le temps de l’arrivée des secours.
Pour cette tentative de meurtre, Gilbert Grondin encourt 30 ans de réclusion criminelle.
 
Luna : comment expliquer le meurtre de son propre enfant ?
 
Comment oublier les cris déchirants de Cindy, au lendemain de la mort de Luna ? Comment imaginer qu’elle ait pu mentir alors qu’elle venait de perdre son bébé ? Pourtant en faisant appel, c’est ce que Luciano Melchior s’apprête à expliquer à la cour d’assises de La Réunion.
Il conteste la condamnation à 25 ans de réclusion criminelle prononcée en première instance le 21 Février 2014. Selon lui, c’est Cindy la criminelle. C’est elle qui a jeté leur enfant sur le sol quand il a voulu sortir avec son bébé pour se promener dans les rues du Port.

Certes, Cindy n’est pas un ange et son casier judiciaire s’épaissit depuis ce triste 27 Décembre 2012.
 
Reste à savoir quels seront les nouveaux arguments de l’accusé. Changera-t-il sa ligne de défense et acceptera-t-il de se rendre à l’évidence ? Dans un accès de colère, suite à une dispute, il a tué son enfant…
 
Pour cet infanticide, il pourrait être condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Reportage : Jean-claude Toihir, Alexandra Pech
TOIHIR-PECH

 

Publicité