réunion
info locale

Blocus de la GTOI : les transporteurs lèvent le camp

social
blocag
©Hubert Debeux (Réunion 1ère)
Les chantiers de la Nouvelle Route du Littoral étaient bloqués depuis ce matin par les transporteurs et les terrassiers qui refusent les tarifs imposés par le groupe Vinci-GTOI. Ils ont levé le blocus vers 18 heures.
Entre le Port et La possession, une centaine de camions ont totalement paralysé ce mardi matin les travaux de la Nouvelle route du littoral.

Transporteurs et terrassiers ont voulu ainsi signifier leur refus de se voir imposer des tarifs fixés par le groupe Vinci- GTOI. L'ensemble des travaux préparatoires de ce vaste chantier a été bloqué par la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), l'intersyndicale des professionnels de la route (IPR), l'Association syndicale des entreprise de La Réunion (ASER) ou Vigilance terrassiers de La Réunion. Tous sont regroupés dans Transrun Logistics de Jean-Bernard Caroupaye ou Transmat Océan Indien. Les négociations ont fini par déboucher sur un accord qui a abouti à la levée du blocus.

Les transporteurs reprochaient au groupement Vinci-GTOI d'avoir accepté de baisser ses tarifs de 55 euros par jour et par camion établissant ainsi le tarif à 420 euros la journée pour un camion de 32 tonnes. 
Publicité