Saint-Benoît : le scooter pouvait rouler à 136 km/heure...

faits divers
20140607 curvometre
©Reunion1ere
Les scooters réunionnais sont souvent boostés par leurs propriétaires pour dépasser les 50 km/h autorisés. L’un d’eux, soumis au curvomètre par les gendarmes de Saint-Benoît hier, pouvait atteindre 136 km/h.
Les 50 cm3 sont censés rouler à 50 km/h maximum. Cependant, depuis des décennies, les adolescents qui les utilisent s’ingénient à transformer leurs mobylettes en « dragsters ». Cette mode, débutée avec les bleues puis les 103 SP, s’est développée au fil du temps et des avancées technologiques.
 
Mercredi après-midi, les gendarmes de Saint-Benoît ont sorti leur curvomètre. Cet appareil permet de contrôler la puissance des scooters et la vitesse à laquelle ils peuvent rouler. En peu de temps, ils ont saisi 14 deux-roues. L’un d’eux a explosé tous les records en atteignant 136 km/h.

Les propriétaires des engins devront remettre leurs véhicules aux normes et payer une amende de 135 Euros s’ils veulent les récupérer pour rouler.   

Une vitesse constatée de 118 Km/h au début du mois...

Les militaires ont expliqué aux « mécaniciens » en herbe qu’ils avaient gonflé le moteur de ces machines sans renforcer le cadre, ni changer les freins, ce qui rendait leurs deux-roues très dangereux.

Au début du mois, lors d’un banal contrôle routier, un cyclomotoriste était flashé à 118 km/h sur une route limitée à 50 km/h. Le conducteur, majeur et titulaire du permis de conduire, a fait l’objet d’une rétention administrative de son permis en attendant d’être jugé.