réunion
info locale

Dispositif post-attaque : un requin-bouledogue pêché en baie de l’Etang-Salé

attaques de requins
Gazzo
©D.R
Cinq navires de pêche quadrillent la baie de l’Etang-Salé suite à l’attaque mortelle d’une baigneuse samedi. Missionnés par la préfecture, ils tentent de pêcher les requins qui se sont installés sur cette zone.
Après 24 heures d’effort, les pêcheurs du programme Charc viennent de capturer un bouledogue. Comme après chaque attaque de requin, la préfecture a demandé aux pêcheurs professionnels accrédités de se rendre sur les lieux du drame. Leur mission et d’essayer de capturer, le ou les poissons susceptibles d’être responsables de la tragédie.
 
Thierry Gazzo, pêcheur et surfeur, participe à cette mission depuis le premier jour. Il s’est impliqué dans l’élaboration des drumlines destinées à sécuriser les plages. Propriétaire d’un longliner (bateau de pêche professionnel) ne gagne rien ou pas grand-chose avec les programmes de recherche sur les requins, cependant il sacrifie plusieurs jours de pêches pour tenté de trouver une solution à ces attaques qui ont coûté la vie à plusieurs de ses amis.
 
Après 24 heures infructueuses, ses efforts viennent d’être récompensés avec la capture d’un requin bouledogue. Dès sa cargaison livrée, il retournera au large du pont Mula où d’autres navires poursuivent la traque. 
Le communiqué de la préfecture
Bilan du dispositif post-attaque : capture d'un requin bouledogue

La procédure post-attaque telle que prévue dans le dispositif réunionnais de gestion du risque requins activée par le Préfet de la Réunion le 14 février 2015 a permis la capture d'un requin bouledogue d'un peu plus de 2 m dans le périmètre de la zone de l'attaque.

Il est rappelé que ce dispositif prévoit la réalisation d’opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieux de l’attaque durant une période de 72 heures. Le comité régional des pêches, en charge de sa mise en œuvre, a mobilisé 4 navires de pêche professionnelle dont 3 pêcheurs de l'Etang-Salé, afin de mettre en place des dispositifs de capture, puis se relayer sur le secteur.
Publicité