publicité

Les Chinois de La Réunion fêtent aussi le jour de l’an le 19 Février 2015

La communauté chinoise de La Réunion va se réveiller au son des pétards. Le 19 Février 2015 correspond à la fête du printemps et au début de l’année de la chèvre de bois.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Le nouvel an chinois dépend de la lune. Contrairement au calendrier grégorien qui fixe le nouvel an au 31 Décembre de chaque année, la nouvelle année chinoise varie d’une année à l’autre. La date bouge entre le 21 Janvier et le 19 Février.
 
En 2015, ce fameux jour tombe en limite extrême du calendrier lunaire, mais les festivités ont déjà débuté.
 
Les Chinois croient en l’existence d’un monstre cruel, Nien. Il emporterait et dévorerait les gens la veille des festivités du nouvel an. Pour éviter de devenir sa proie, il faut faire du bruit et allumer des lumières rouges. Ce qui explique les pétards et les lanternes, mais aussi que les festivités aient déjà commencé.

La fête des lanternes en conclusion

Dans la tradition chinoise, toute la famille va se réunir pour partager le repas du nouvel an. Il sera composé de poulet, viande censée apporter la bonne santé, et de légumes qui fournissent de l’intelligence toute l’année.
A la fin du repas, c’est un peu Noël pour les enfants qui reçoivent une enveloppe rouge contenant de l’argent.
 
Le nouvel an débute par le recueillement au temple pour rendre hommage aux aïeux. Suivra la traditionnelle danse du dragon, mais les Chinois disposent de quinze jours pour faire la fête. Deux semaines pour rendre visite aux parents les plus éloignés avant de reprendre le cours normal de sa vie.
 
La fête des lanternes conclue cette période particulière. Elle a lieu lors de la nuit première nuit de pleine lune de la nouvelle année. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play