Assises : accusé d’avoir voulu tuer sa compagne dans un accident mortel

justice
Assises
©Réunion 1ère
Lundi et mardi, Me Eric Dupond-Moretti défendra Dany Vinguetama. En 2009, il aurait tenté de tuer sa petite amie en percutant une voiture venant en sens inverse. Un geste volontaire, selon l’accusation, responsable de la mort d’une femme de 47 ans et de deux blessés graves. 
Dany Vinguetama, 44 ans, comparaîtra libre. Le maraîcher de Champ-Borne a été placé sous-contrôle judiciaire après plusieurs mois passé en détention provisoire pour meurtre et tentative de meurtre.

Cette fois l’accusé n’avait pas de couteau, de fusil ou de revolver. Il a utilisé son 4X4. Ce dimanche 13 Septembre 2009, l’accusé a bu, beaucoup ; trop, selon l’éthylotest : 1,82 g/l. Malgré son état pas compatible avec la conduite d’un véhicule, il s’installe au volant et prend la direction de La Saline. Arrivé au rond-point du Jardin-d’Eden, sa jeune compagne de 17 ans réaffirme qu’elle n’a pas l’intention de l’épouser.
 
 Il roule sur la voie de gauche
 
Fou furieux, selon elle, il menace de la tuer et s’engage sur la voie de gauche pour percuter une petite voiture venant en sens inverse.
Le conducteur ne peut rien faire. Dans le choc, son épouse de 47 ans décéde (Ils étaient mariés depuis 3 mois). Lui comme la passagère du 4X4 sont évacués dans un état grave.
 
En garde à vue, à jeun, devant le juge comme devant les magistrats de la cour d’appel pour demander et obtenir son placement sous contrôle judiciaire, Dany Vinguetama conteste l’intention homicide.
 
« Acquittator » de retour
 
Il affirme qu’il s’agit d’un malheureux accident dû à l’alcool. Une ligne de défense en contradiction avec le témoignage de sa petite amie. Juste après la collision, elle confiait aux secouristes, aux gendarmes et plus tard au juge d’instruction, que le prévenu voulait la tuer.
 
Deux versions en totale contradiction que devront trancher les jurés de la cour d’assises. Pour sa défense Dany Vinguetama a sollicité les services de Me Eric Dupont-Moretti. Surnommé Acquittator pour le nombre record d'acquittements qu'il a obtenu, le ténor métropolitain va devoir s’employer pour que son client soit jugé au bénéfice du doute et non de l’intime conviction…