Valls envisage une prime de 300 euros par mois pour les professeurs en établissements difficiles

éducation
ecole tableau noir
Une dictée quotidienne et les retours du COD et du COI devraient marquer cette rentrée scolaire 2018 ©AFP
C'est un petit bonus. Les professeurs qui enseignent dans des établissements réputés difficiles devraient toucher jusqu'à 300 euros de primes par mois, révèlent RTL. Jusqu'à présent, ils avaient droit à un bonus entre 140 et 200 euros par mois.
Le Premier ministre, Manuel Valls, entend ainsi "favoriser l'avancement des enseignants qui ont travaillé dans les établissements difficiles", poursuit la radio, et ce, dès la rentrée 2016.
 
"S'ils restent longtemps dans l'établissement, ils pourront bénéficier d'un bonus supplémentaire", explique RTL. Cette mesure vise à "garder les enseignants qui ont de l'expérience", et s'appliquerait à des "professeurs de primaire ou de collège dits prioritaires". Ils toucheraient une prime de l'ordre de 300 euros par mois.
 
La radio a fait le calcul : en fin de carrière, un enseignant travaillant dans un quartier considéré en zone d'éducation prioritaine, toucherait tous les mois 500 euros de plus qu'un confrère exerçant dans un établissement classique