publicité

Réforme du collège : plus d'autonomie pédagogique et une deuxième langue dès la cinquième

La ministre de l'Education nationale a présenté son projet mercredi en Conseil des ministres. Il doit permettre plus d'interdisciplinarité et avance d'un an l'enseignement d'une deuxième langue vivante.

Au collège Jean de Verrazan de Lyon, le 2 septembre 2010. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)
Au collège Jean de Verrazan de Lyon, le 2 septembre 2010. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)
  • Francetvinfo
  • Publié le
Najat Vallaud-Belkacem lance le chantier de la réforme du collège, qui concerne 3,2 millions d'élèves. La ministre de l'Education nationale a présenté son projet mercredi 11 mars en Conseil des ministres. Censé entrer en vigueur à la rentrée 2016, ce projet prévoit plus d'autonomie pédagogique pour les collèges et une deuxième langue enseignée dès la cinquième.

"Je veux que le collège permette à tous les élèves de 'mieux apprendre pour mieux réussir', en maîtrisant les savoirs fondamentaux et en développant les compétences du monde actuel", explique la ministre sur le site du ministère de l'Education nationale. La première grande réforme lancée par Najat Vallaud-Belkacem doit maintenant être discutée avec la communauté éducative pendant un mois, pour une entrée en vigueur à quelques mois de l'élection présidentielle de 2017.

Davantage d'accompagnement personnalisé
Chaque collège définira, suivant les besoins de ses élèves, 20% de son emploi du temps. Cela peut permettre de réserver ce temps à de l'accompagnement personnalisé pour tous les élèves. Aujourd'hui, les élèves de sixième bénéficient de deux heures hebdomadaires d'accompagnement. A partir de la rentrée 2016, chacun pourra bénéficier de trois heures d'accompagnement par semaine en sixième et d'une heure de la cinquième à la troisième.

Plus de liens entre les disciplines
Les collèges pourront aussi choisir de consacrer du temps au travail en petits groupes, en mettant l'accent sur des projets interdisciplinaires. Ces projets s’inscriront dans huit thèmes, comme le développement durable, la citoyenneté, le monde économique et professionnel ou les langues et cultures régionales et étrangères. Cela s'adresse aux élèves de 5e, 4e, 3e. "Ils travailleront sur au moins deux thèmes chaque année", précise le ministère.

La deuxième langue étudiée dès la cinquième
La deuxième langue vivante (LV2) sera étudiée un an plus tôt, dès la cinquième."Parler une langue étrangère est devenu indispensable pour permettre aux élèves, plus tard, de trouver leur place dans le monde professionnel", explique le ministère. Cette mesure complète l'apprentissage la première langue vivante dès le CP.

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play