Le "juste prix" du paquet de cigarettes serait de 13 euros

santé
tabac cigarettes
Le prix du paquet de cigarettes devrait être de 13,07 euros, si l'on prenait en compte son "coût social", c'est-à-dire ce que le tabagisme coûte à la collectivité, selon une étude réalisée par Microeconomix, un cabinet de recherche et d'expertise économiques. (JOEL SAGET / AFP)
"Le Parisien/Aujourd'hui en France" rapporte, lundi, que des chercheurs ont calculé ce que la tabagisme coûte à la collectivité. Selon eux, il faudrait augmenter de 87% le prix du paquet pour couvrir l'ensemble des frais.
Le chiffre est loin de ce que l'on connaît actuellement. 13,07 euros. C'est ce que devrait coûter un paquet de cigarettes pour couvrir ce que le tabagisme coûte à la collectivité. Soit près du double du prix actuel. Cette estimation est issue d'une étude réalisée par Microeconomix, un cabinet de recherche et d'expertise économiques, rapportée par Le Parisien/Aujourd'hui en France, lundi 23 mars.
 
"Coût social" et principe du "pollueur-payeur"
 
Comment ce prix a-t-il été établi ? Le quotidien explique que deux économistes se sont fondés sur les travaux de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) "et ont largement puisé dans les bases de l'Insee et de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, avant de calculer le 'coût social' du tabac, à savoir l'impact positif ou négatif du tabac, en termes financiers, sur la richesse du reste de la société".
 
En conclusion, il ressort que "le tabac n'est pas rentable pour la France", et qu'instaurer un "coût social" du tabac permettrait de "responsabiliser les fumeurs". D'après l'un des auteurs de l'étude, Julien Gooris, le prix actuel du tabac est "calculé pour ne fâcher ni les fumeurs ni les buralistes, tout en envoyant un signal aux associations antitabac. Notre principe serait basé sur l'idée du pollueur-payeur". Reste qu'un paquet à 13,07 euros serait comparable au prix pratiqué en Australie, un pays en pointe dans la lutte contre le tabagisme.