publicité

Le président de la Fédération Française de Surf à La Réunion

Jean-Luc Arassus en déplacement à La Réunion. C'est ce qu'annonce un communiqué de la Fédération Française de Surf

© Fédération française de surf
© Fédération française de surf
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Jean-Luc Arassus, président de la Fédération Française de Surf, sera à La Réunion à partir de mardi. Ce déplacement fait suite à l’attaque mortelle dont a été victime, dimanche, un jeune surfeur du Pôle Espoir de La Réunion. 

« La Fédération Française de Surf souhaite exprimer son entière compassion à l’endroit de la famille du jeune garçon, de ses proches, des surfeurs réunionnais et de la Ligue Réunionnaise de Surf » déclare le président Jean-Luc Arassus. 
Ce nouveau drame, qui porte à sept morts pour seize attaques sur des surfeurs et des baigneurs en quatre ans, affecte particulièrement la Fédération Française de Surf dans le sens où la victime était pensionnaire d’une structure fédérale. 
« Malgré l’interdiction en vigueur et les consignes de son entraîneur, comment peut-on interdire à un jeune de 13 ans d’aller assouvir sa passion quand on vit sur une île bordée par l’océan et des vagues magnifiques ? » s’interroge Jean-Luc Arassus, lequel rajoute qu'il « est impossible de rejeter la faute sur le jeune garçon. »

Le président de la FFS rappelle qu’il avait été « demandé aux surfeurs la veille (de l'attaque) de ne pas aller à l'eau et d’attendre la mise en place de la sécurisation des spots avec le déploiement des vigies immergés, dispositif qui entrera en vigueur cette semaine. » 

Durant son séjour à La Réunion, le président de la Fédération Française de Surf rencontrera les différents acteurs locaux concernés par la problématique requins.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play