publicité

La LDH appelle les Réunionnais à ne céder à aucun fantasme

Après la série de dégradations volontaires des lieux de culte la Ligue des Droits de l’Homme  demande à chacun de garder son sang-froid.

 

 

 

© Antoine Garnier
© Antoine Garnier
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Voici le communique de la LDH

Les dégradations volontaires affectant des lieux de culte que se répètent depuis peu à la Réunion constituent à l'évidence des délits qui, comme tels, doivent être poursuivis et réprimés.
 
Ces faits ne cessent de provoquer indignation et interrogation.
 
Pour quelles raisons, à quelles fins, ces actes de vandalisme si contraires à nos traditions sont-ils perpétrés ? Sont-ils l'œuvre d'un déséquilibré? Sont-ils commis par un groupe isolé de marginaux? Ou se répètent-ils par contagion ou imitation mettant en cause plusieurs groupes ? Quelle est la signification et la portée de ces actes et des inscriptions ridicules qui les accompagnent ?

Considérant les tragiques évènements survenus en janvier dernier à Paris, - et le contexte dont ils procèdent et qui perdure -, de tels actes ne peuvent qu’interpeller la conscience républicaine.
 
On ne saurait nier qu'en s'attaquant aux cultes,  de tels actes portent une atteinte grave aux règles de notre vivre ensemble et d'abord à la règle de la Laïcité.
 
Il convient de rappeler que celle-ci, se fondant sur le principe de la liberté de conscience, celle de croire ou de ne pas croire,  autorise et protège l'exercice de tous les cultes. Elle interdit du même coup que quiconque puisse être contraint de croire ou de ne pas croire par la force ou la violence.
 
Face aux faits actuellement constatés et au vu de l'enquête en cours, la Ligue des Droits de l'Homme à la Réunion appelle les Réunionnais à garder tout le sang-froid nécessaire et à ne céder à aucun fantasme.
 
Elle saisit cette occasion pour rappeler cependant la nécessité de renforcer, dans notre société réunionnaise, notre action collective en faveur de L'EDUCATION CIVIQUE ET LAÏQUE dans et hors de l'Ecole. Il s'agit de mieux assurer une transmission éclairée de nos valeurs républicaines et, ce qui va de pair, d'armer les consciences pour une lutte vigilante contre toutes les formes de racisme, de discrimination, de fanatisme et d'intolérance.
 
 
 
 

 

 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play