publicité

Pas de solution dans le conflit entre les camionneurs de la FNTR et les directions d’Holcim et Lafarge

Les camionneurs grévistes avaient 6 points à négocier, 5 ont trouvé une solution, reste le 6ème qui concerne le minimum garanti par jour pour chaque camion sans activité.

 

 

 

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Les camionneurs demandent 380 euros par jour pour chaque camion sans activité.
Une somme qui permettrait de payer les charges fixes. Une somme que les directions des centrales à béton disent ne pas pouvoir débourser. Elles proposent 60 000 euros par an.

Pour Holcim et Lafarge la solution serait dans la diminution du parc de camions.
Depuis 2008 l’activité dans le bâtiment a été divisée par deux, alors que le parc de camion est resté le même.
Une proposition qui a provoqué la colère des camionneurs et la rupture des négociations.
 
En images avec Gilbert Hoair – Hakime Ali Saïd – Alix Catherine et  Bruno Rosalie
 En interview
  • Joël Mongin, FNTR
  • Bernard Caroupaye, président de la FNTR
  • Bernard Siriex, président de la FRBTP
ECHEC NEGO TRANSPORTEURS FRBTP


 

 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play