publicité

Pour le collectif de lutte contre l’exclusion le contrôle des chômeurs n’a qu’un objectif : faire baisser artificiellement la courbe du chômage

Ceux qui ne recherchent pas sérieusement du travail seront radiés des listes de Pôle emploi

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Jean-Pierre Técher, le co président du collectif de lutte contre l'exclusion ne va pas par quatre chemins.
Pour lui le Gouvernement met en place un flicage systématique.
En 2013 2,5% des chômeurs ont été retirés des listes pour ne pas avoir recherché sérieusement du travail à La Réunion.

Il y a 8 mois le ministre du Travail François Rebsamen avait demandé à Pôle Emploi de s’assurer que les chômeurs  étaient  réellement à la recherche d’un travail.
Des expériences avaient été lancées. Le contrôle est maintenant généralisé.
Les chômeurs devront fournir les preuves qu'ils sont à la recherche d'un emploi.
Pour Laury qui a vécu 2 ans au chômage la solution n’est pas dans la répression mais dans une aide accrue pour la recherche d’un travail
 
 
En images avec Nadia Tayama, Florence Bouchou et  Sully Grondin
En interview
  • Jean-Pierre Técher, co président du collectif de lutte contre l'exclusion
  • Laury 25 ans, demandeur d'emploi pendant 2 ans
  • Hatibou 24 ans est resté 1 an au chômage
REACTIONS CONTROLE CHOMEURS

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play