publicité

Comment rendre l’éruption volcanique aux Réunionnais ?

Actuellement le point le plus proche de l’activité volcanique se situe au Piton de Bert pour les marcheurs. L’Enclos est toujours fermé par mesure de sécurité. Fini le temps où l'on pouvait s'approcher de la lave en fusion.

© Ludovic Leduc
© Ludovic Leduc
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Seuls les passagers des compagnies d’hélicoptères peuvent actuellement voir l’éruption d’un autre angle et survoler l’enclos.
Les autres doivent se contenter de la vue du Piton de Bert et de la Route des laves.
Les vols se succèdent à un rythme soutenu depuis les héliports habituels.
Les décollages pourraient se faire du Pas de Belcombe, comme par la passé, pour des baptêmes de l’air. Le trajet plus court vers l’éruption permettrait de faire baisser le prix du survol.

Le problème est que la Loi Montagne ne le permet pas.
Ces posés et décollages d’hélicoptères pourraient présenter un danger pour la biodiversité.
Un sentier vers la zone éruptive pourrait être maintenant envisagé que la direction de la coulée est stabilisée. 
Cela demandera plusieurs jours, car ce parcours devra être balisé et bien sécurisé dans le terrain hostile de l’Enclos.

Pour ce long weekend de la Pentecôte les seuls points d’accès à l’éruption restent le Piton de Bert et Route des laves.
Ils connaîtront une affluence record.
 
En images avec Nadia Tayama, Florence Bouchou - Images S.Gélabert Corail Hélmicoptéres - et Bruno Rosalie.
 
En interview
  • Des touristes
  • Fabrice Lourme, directeur Corail Hélicoptères
  • Serge Gélabert, photographe
VOLCAN ACTIVITE HELICO

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play