réunion
info locale

Killian ou Anaïs : fugue et disparition provoquent la même angoisse pour les familles

faits divers
disparition killian et Anaïs
Killian (12 ans) disparu le 23 Mai 2015 et Anaïs (15 ans) disparue le 10 Mai 2015
En France, environ 40.000 enfants disparaissent chaque année mais fort heureusement, la très grande majorité est retrouvée dans les huit jours.
Alors que c'est aujourd'hui la journée mondiale des enfants disparus, dans le département, il y a actuellement au moins deux disparitions signalées. A Saint-Denis, le jeune Killian Niflore n'est pas rentré chez lui, samedi midi (23 Mai 2015), après la matinée passée à l'école. Le jeune garçon est élève à l'école primaire Eudoxie Nonge à Sainte-Clotilde. Pour cette disparition, la Police nationale a émis un avis de disparition inquiétante estimant que l'adolescent n'a a-priori, aucune raison d'avoir fugué. Killian était vêtu d'un short en jean et d'un débardeur avec un motif floral sur la poitrine et il n'avait, au moment de sa disparition ni argent ni téléphone. 

A Saint-Anne, cela fait maintenant 15 jours que la jeune Anaïs ne donne plus de nouvelles à sa famille mobilisée pour la rechercher. Le 10 Mai dernier, l'adolescente quitte le foyer familial à l'heure de la sieste. Depuis, Anaïs a disparu. Dès le lendemain, sa mère a bien signalé cette disparition à la Gendarmerie de Saint-Benoît mais Stéphanie Ferrier estime aujourd'hui faire " face à l'indifférence de la Gendarmerie et du Procureur ".
Il y a trois mois, Anaïs avait fugué durant deux à trois jours. Les militaires l'avaient retrouvée avec une amie sur le bord de la route. 

Fugue, disparition inquiétante, la réaction des autorités diffère selon les cas mais, pour les familles, l'inquiétude est la même. Les proches de Killian et d'Anaïs vivent les mêmes heures d'angoisse. Sur la toile, les démarches sont nombreuses pour apporter un soutien à ces familles en détresse. Les photos circulent sur les réseaux sociaux ou des sites, plus officiels, conseillent les parents sur les démarches selon que vous soupçonniez un cas de fugue, d'enlèvement parental ou si votre enfant est majeur.
 

Contacts pour toute information concernant Killian et Anaïs
Killian (disparu à Sainte-Clotilde) : 0262 90 74 74 (Police Nationale)

Anaïs (disparue à Sainte-Anne) : 0692 62 54 32 (famille)

Publicité