Pluton : une maquette grandeur nature de la sonde New Horizons rappelle la part de Sainte-Rose dans la réussite de la mission

sciences
20150715 New Horizons
©Reunion1ere
Une part modeste, mais essentielle, car la NASA a implanté il y a neuf ans une station de contrôle temporaire de la trajectoire de la sonde au sommet du Piton Cascade à Saint-Rose.
Le 14 juillet a été le jour de Pluton à Sainte-Rose. La commune de l’Est a été historiquement associée aux opérations de lancement de la mission en 2006. Une station temporaire de la NASA avait été installée au sommet du  Piton Cascade pour suivre les opérations finales de contrôle de la trajectoire de New Horizons en direction de Pluton.
 
New Horizons 9 ans après a rempli sa mission en frôlant la planète naine à 12 400 km de sa surface et après avoir parcouru 5 milliards de kilomètres à la vitesse de 49 000km/h.
Elle a pris des images et des informations sur Pluton qui commencent à arriver sur Terre.
Il faut 4 heures pour qu’un signal envoyé de New Horizons parvienne à notre planète.
Il faudra 16 mois pour recevoir toutes les informations prisent par la sonde lors de son passage le 14 juillet.
 
La sonde poursuit son voyage aux confins du système solaire pour observer la ceinture de Kuiper, au-delà de Neptune.
 
L’association  de « Petits débrouillards de La Réunion » a réalisé une maquette grandeur nature sur les conseils de Science Sainte-Rose et de Réunion Island Space Initiative.
Cette maquette a été dévoilée à Sainte-Rose par Guy Pignolet qui était arrivé le matin même du Japon pour l’occasion.
 
En image avec Claude Testa


Les Outre-mer en continu
Accéder au live