publicité

JIOI Réunion 2015

rss

Jeux des Îles – Rencontre avec… Dominique Gomez

C’est un sport souvent moqué de par l’esthétique de ses mouvements. C’est pourtant, probablement, l’un des plus techniques. A quelques jours des Jeux des Îles, notre reporter, Martin Baumer, a testé la marche athlétique, en compagnie de Dominique Gomez.

  • Par Martin Baumer
  • Publié le
Elle marche presque aussi vite que certain ne court. « Je me rends compte d’ailleurs que je vais plus vite comme ça qu’en courant. Au bureau, parfois, je traverse les couloirs comme ça ! » Dominique Gomez a fait de la marche athlétique son sport de prédilection. Un peu par hasard. « Un jour, lors d’une compétition interclub, mon club n’avait personne pour la marche. J’ai essayé. Je n’ai pas fait une performance géniale, mais ça m’a plu » glisse la championne.
 
Depuis, Dominique Gomez règne sur la discipline dans l’océan Indien. Elle a déjà glané deux médailles d’or aux Jeux des Îles, en 2007 à Madagascar et en 2011 aux Seychelles. A 47 ans, elle compte bien en gagner une troisième, à domicile. « En tout cas, je me suis préparée pour. » Ensuite, l’athlète se consacrera davantage à sa vie de famille.
 
« Contrairement à ce qu’on croit, ce mouvement ne vient pas du bassin. Il vient des pieds. Le bassin ne fait que suivre. » Car c’est bien cet étrange déhanché qui a fait la réputation de la marche athlétique. Souvent moquée lorsqu’elle s’entraîne sur les pistes, Dominique Gomez ne perd pas espoir de voir ce sport être mieux perçu à l’avenir. Et en particulier à La Réunion, où il est aujourd’hui compliqué de trouver des terrains plats pour pratiquer.
 
Retrouvez, en vidéo, la course entre Martin Baumer et Dominique Gomez.
Portrait : Dominique Gomez




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play